AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Idée reçu sur l'obscurentisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titsta
Saoûlard
Saoûlard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2850
Age : 37
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Idée reçu sur l'obscurentisme.   Sam 03 Mar 2007, 06:06

J'ai eu une petiote idée, il ya quelques jours. Écrire de temps en temps ici quelques idées un peu originales qui me viennent parfois, et qui vont à l'encontre des idées qu'on se fait classiquement.


Là je pensais à l'obscurentisme au moyen âge.
De nos jours, on tourne ça beaucoup comme étant un âge où on restreignait fortement le savoir et les connaissances, ainsi que les libertés, et ce dans une idée digne des pires dictatures.
Comment tromper et manipuler le peuple pour le pouvoir, en fait.

Mais je pense qu'on a tendance à oublier des choses importantes.
Tout d'abors que l'église n'était pas comme la science aujourd'hui, établis en cercle ouvert.
L'église a un fonctionnement fortement ésotérique, c'est à dire de cercles d'initiés en cercle d'initié, tout au long de la hérarchie.
Le savoir ou la réflexion n'était pas réprimé généralement, mais seulement pour les couches les plus larges et basse de la société. La liberté intellectuelle augmentais au fur et à mesure qu'on progressait dans ces cercles. Le savoir et la connaissance était paradoxalement fortement valorisé dans ces milieux plus au centre du cercle.

Empécher les gens de penser peut nous sembler blâmable dans l'esprit capitaliste de nos jours, puisqu'on pense automatiquement à l'exploitation.
Mais on oublit que ce fonctionnement avait principalement un but pédagogique.
La priorité de l'époque, ça n'était pas que les manans puissent réflechir sur des notions complexes.
La priorité, c'était de leur faire assimiler (et non pas simplement comprendre) que le pillage, le meurtre, le vol etc, c'était mal !
Il s'agissait d'une période barbare, où la religion essayait tant bien que mal de restreindres les plus bas instincts humains pour établir un ordre nouveau, bâtis non pas sur l'exploitation des faibles par les forts, mais inversant totalement la tendance : Les forts ayant le devoir de deffendre les faibles. À l'instars des lois de la chevaleries. (qui était fortement pieuse à cette époque) C'est une position qui me semble plutôt courrageuse.

Mais dans ces conditions, le savoir et l'esprit vif permettent de remettre en cause les idées de bien et de mal, et nuise forcément au dévellopement de cette idéologie...
Bien sûr il s'agissait d'une manipulation de masse, donc l'atteinte aux libertés individuelles nous fait horreur à présent, mais était elle vraiment innutile, cette manipulation ?

La priorité n'était elle pas à cette époque à l'apprentissage de ces notions de vie en communauté et de "civisme", avant de penser aux notions de libertés qui nous sont cher à notre époque. C'est facile de vouloir défendre la liberté individuelle, maintenant qu'on n'a plus vraiment à craindre de notre voisin, ou d'un homme de passage qu'il vienne nous égorger, nous voler ou nous violer pendant la nuit.
Le passage par la manipulation n'était elle pas bénéfique et même nécessaire avant de vouloir prétendre défendre les libertés individuelles ?


Pareillement, on a reproché à l'église ses mystifications, sois disant dans un but d'égémonie.
Mais le mysticisme, avec le mystère associé était nécessaire pour entretenir l'idée de sacralité des églises et monastères.
À cette époque le seul moyen de survie d'une communauté face au pillage ou au vol était la force militaire. Avec la propagation de ces superstitions sur la sacralité de l'église, elle a réussi le tours de force de défendre des zones de paix, des sanctuaires ou monastère où tout le monde pouvait se réfugier sans avoir à employer et entretenir une force martiale !
Cet embrigadement mystique avait pour but principal de préserver la paix en évitant le recours à la force.


Pourtant, de nos jours, nombreux sont ceux qui accusent l'église d'avoir uniquement cherché à propager sa puissance. À tromper le peuple pour le pouvoir. Mais je me demande, si ça avait été le cas, aurait elle vraiment employé de telles méthodes. Elles semblait pourtant à l'extrème opposé d'une quète du pouvoir.
Peut être prétons-nous une intelligence bien trop suppérieurs à l'église, comme si elle avait été capable de prévoir que défendre ces idéaux à l'extrème opposé d'une volonté de prise de pouvoir pour l'époque, allait finalement s'avér plus que payant, et aboutir à une égémonie puissante.

Je me demande si l'égémonie était réellement les motivations de l'église, et si nous n'inversont pas le temps dans nos réflexions : "elle a atteind le pouvoir, donc elle recherchait le pouvoir" me semble plus un renversement de la causalité qu'une réflexion intelligente et pertinante.
Même si par la suite, elle a finalement bien profité financièrement et "politiquement" du succès de son entreprise de manipulation.

Et ce point de vue sur l'église "mauvaise" me semble encore plus a relativiser au vue des organisations de pouvoir actuelle : Les multinationnales et grandes entreprises.
Certes leur comportement peut sembler moins hypocrite au premier abords : leur but avoué n'est pas d'améliorer l'humanité, de défendre le pauvre et l'orphelin ou d'établir un ordre nouveau. Leur but, c'est de s'enrichir. L'église, même si on préfère la croire hypocrite, avait au moins le mérite d'affirmer rechercher autre chose.

Alors avant d'accuser l'église de l'époque de ne rechercher uniquement que l'argent et le pouvoir, je me pose la question : As t'on réellement progressé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Idée reçu sur l'obscurentisme.   Lun 30 Avr 2007, 21:09

C'est un peu brouillon...

En quoi le moyen-âge était-il plus barbare que l'empire romain ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Idée reçu sur l'obscurentisme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon bistrot préféré :: C'EST LA VIE :: Philo, pensées, réflexions-
Sauter vers: